Postcards

Traduction de :

Maben Elbaben (Entre 2 eaux…)

https://youtu.be/QQPB_inzptk

 

Tu m’as dit oui, oui, ma chérie

Tu m’as dit oui, oui, mais à quel propos ?! 

Tu m’as dit non, non, ma gazelle

Tu m’as dit non, mais qu’est-ce que j’ai fait ?! 

 

 Je m’en suis allé humer les fleurs de ton jardin

leur parfum est en tout semblable à ton sourire

Je me suis mis à compter de 1 jusqu’au million

mais toi ma beauté tu es sans nul doute au-dessus du lot

Jour et nuit je rêve de toi  

mais en fin de compte quel sera mon destin ? 

 

Depuis l’instant où je t’ai vue Samar

mon être est incandescent comme la braise

et notre histoire ne va pas finir

Malgré tout ce que j’entreprends tu n’es toujours pas satisfaite  

Si je vais à gauche tu me regardes de travers

Et si je tourne à droite tu t’éloignes de moi, comme c’est bizarre ! 

 

Refrain

Tu m’as dit oui, oui, ma chérie

Tu m’as dit oui, oui, mais à quel propos ?! 

Tu m’as dit non, non, ma gazelle

Tu m’as dit non, mais qu’est-ce que j’ai fait ?!  

Sans toi je suis complètement paumé

comme le vigile planté entre 2 portes

Sans toi je suis les jambes liées

comme le noyé dont la vie lui échappe  

 

Et mon cœur qui tambourine à ta porte

me dit qu’à coup sûr je vais m’amarrer dans ta vallée

Mes cils battent sans cesse comme les volets 

parce que chérie je suis entrainé par ton courant au point de m’y noyer

Et de ma bouche sortent des mots que je ne comprends plus

alors ouvre la porte de ton cœur et libère moi de ce fardeau

 

Les aiguilles tournent, tournent, et moi je reste là à attendre

Le coq chante et les oiseaux gazouillent 

Monsieur l’agent me fait une scène et un procès

parce que loin de toi j’ai perdu ma liberté

Alors viens et arrêtes de faire ta précieuse

Si je venais à perdre patience et m’en aller, ça te plairait ?!  

 

Refrain

Tu m’as dit oui, oui, ma chérie

Tu m’as dit oui, oui, mais à quel propos ?! 

Tu m’as dit non, non, ma gazelle

Tu m’as dit non, mais qu’est-ce que j’ai fait ?! 

Sans toi je suis complètement paumé

comme le vigile planté entre 2 portes

Sans toi je suis les jambes liées

comme le noyé dont la vie lui échappe

Tu m’as dit oui, oui, ma chérie

Tu m’as dit oui, oui, mais à quel propos ?!  

Tu m’as dit non, non, ma gazelle

Tu m’as dit non et moi à présent je deviens quoi ?!