Postcards

L’Amour avec un grand A

https://www.youtube.com/watch?v=3pUu1n2SoOU

 

L’amour avec un grand A,          

est un amour que nous autres on ne connaît pas             

ou plutôt si, parfois !                     

Car ici-bas, on pense à qui, on pense à quoi ?    

Avant tout et bien souvent à soi …                                      

On dit chéri, on rêve sa vie, et une fois las,         

chacun de son côté va…                     

 

Nombreux en parlent mais ceux qui ont en fait leur loi,                              

sont si rares qu’ils se comptent sur le bout des doigts.                  

Car cet amour est avant tout un don total de soi.                            

Une infatigable recherche de l’autre dans l’absolue franchise,   

cette lumière qui par les yeux de son miroir est transmise,         

ce petit cœur malin qui bondit quand sa main sur ton épaule s’est mise. 

C’est le combat de cette maison, qui, sur ses fondations, veut rester assise.

Et qui face aux éléments déchaînés saura résister, indomptable et insoumise

 

Refrain

Quand l’horloge affolée,            

vous aura propulsés,                      

vers un âge avancé,                      

Et que vieux vous deviendrez   

le rideau sur l’acte premier,   

de l’histoire nommée aimer,  

ne sera pas encore tombé.     

 

L’amour avec un grand A,          

est un amour que nous autres on ne connaît pas             

ou plutôt si, parfois !                     

Car ici bas, on pense à qui, on pense à quoi ?    

Avant tout et bien souvent à soi …                                      

On dit chéri, on rêve sa vie, et une fois las,         

chacun de son côté va…   

 

Un vent tout doux vient caresser ses longs cheveux dorés,

A l’image de ce nouveau souffle que l’amour vous a donné.

Et si de ses beaux yeux bleus quelques larmes venaient à couler,

tes bras seraient là pour l’entourer et ton amour la bercer.

Ne le cherche pas dans les plaisirs il ne saurait s’y trouver,

car pour le rencontrer il te faudrait pour sûr t’élever.

Et si, blasé, tu as écrasé cette graine qui en toi brûlait de germer,

que peux-tu encore espérer d’un monde sans espoir désormais ?…

 

Refrain